PATRIMOINE DE ROQUETAILLADE

CONTACTER LA MAIRIE
Adresse
11300 ROQUETAILLADE
Tél.: 04.68.31.50.27
mel: mairie-roquetaillade@orange.fr
Horaires d'ouverture au public:
Mercredi et vendredi
de 17 à 19h

L'Eglise St Etienne

L'ancien village, qui portait le nom de SAINT-ETIENNE DE FONT VIVE, était situé au dessus du lit de La Corneilla.
Les ruines de son église "SAINT-ESTEVE DE FONTE VIVO" sont encore visibles.
En 1560 les guerres de religion ravagent le pays. Au cours de la bataille de Saint-Salvadou, le village, ainsi que le hameau du Cazal, sont détruits.
Les habitants demandent protection au Seigneur de Montfaucon.
C'est au pied du Château qu'ils vont reconstruire le village.

D'après les Archives du Diocèse d'Alet, l'église SAINT-ETIENNE DE ROQUETAILLADE aurait été construite en 1635.
Toutefois, le chœur ainsi qu' une voute d'entrée et plusieurs corbeaux, situés sur la façade nord, sont antérieurs à cette époque.
Il est donc probable que l'église actuelle a été bâtie sur l'emplacement d'une ancienne chapelle.

Comment Saint-Etienne est devenu le patron de notre paroisse
Pendant de nombreuses années, Saint-Etienne et Saint-Matthieu ont représenté notre village, jusqu'à la décision au siècle dernier de l'Evêque de Carcassonne qui a désigné Saint-Etienne comme le seul patron de notre Eglise.
Mais, aujourd'hui encore, Saint-Matthieu reste très présent dans le cœur de beaucoup de paroissiens.

Saint Etienne

En l'an 33 après J.Christ, le nombre des Chrétiens s'accroît tellement que les Apôtres ne peuvent suffire à leur mission. Ils choisissent sept Diacres, dont Etienne.
Grec de naissance, plein de foi, de grâce et de force, il va seconder merveilleusement les Apôtres.
Mais, les opposants prennent peur. Ils s'emparent du Saint Diacre qui sera lapidé en présence d'un tout jeune homme, ennemi des Chrétiens : Saül, qui deviendra plus tard Saint Paul.
Saint Etienne a été le premier martyre de la Chrétienté.

Saint Matthieu

nommé Lévi avant sa conversion, était collecteur d'impôts. Un jour Jésus lui dit : " Suis moi ! ".
Aussitôt, il abandonne son emploi et fait don de tous ses biens. Il vient de comprendre que son bonheur consiste à suivre Jésus.
Devenu l'un des douze Apôtres, il écrit son évangile en Judée, avant de porter la foi en Éthiopie, où il vivra pendant vingt trois années.
Durant cette période, il va convertir des milliers d'âmes et accomplir de nombreux miracles.

A VOIR

La Chapelle Sainte-Anne

En 1600, durant la grande épidémie de peste, les habitants, dans un acte de foi, invoquèrent Sainte- Anne
(Mère de la Vierge Marie).
Ils sont épargnés par la maladie et construisent, en signe de remerciements, la Chapelle qui lui est dédiée.
C'est dans cette même Chapelle que, depuis cette époque, la fête de Sainte Anne est célébrée le 26 juillet.